Portraits d'adhérents

Eau-Link

Olivier Franque, Eau-Link , Président

EAU LINK

EAU LINK

Voir la fiche de EAU LINK

Président de la société EAU-LINK, Olivier Franque propose un service de gestion intelligente des consommations d'eau.

En quelques lignes, pouvez-vous décrire votre parcours et la fonction que vous occupez actuellement ?

Actuellement président de la société EAU-LINK, je propose un service innovant aux entreprises, aux collectivités et aux gestionnaires de bâtiment pour la gestion intelligente des consommations d’eau. C’est en effet après avoir travaillé plus de 20 ans dans le domaine des services de l’eau en BtoB que j’ai constaté un défaut de maitrise et de connaissance dans les usages de l’eau.


Quelles sont les missions et les valeurs de votre structure ? 
Nous sommes attachés à la préservation de la ressource en eau et convaincus que les nouvelles technologies peuvent, facilement et à moindre coût, contribuer à en améliorer l’usage. EAU-LINK aide à maîtriser les consommations d’eau en associant technologie, accompagnement et conseil. Pourquoi ? Pour permettre d’opérer une surveillance permanente sur les compteurs, capteurs et analyseurs des réseaux et des installations. Comment ? En déployant de manière simple, souple et peu coûteuse, un système de collecte sécurisé de données en temps réel.



 

Concrètement, comment se traduit votre engagement dans votre activité au quotidien ?

La contrainte sur la ressource en eau va grandissante et donne raison à notre engagement pour sa préservation. Le travail quotidien consiste à acculturer les usagers sur l’intérêt des smart technologies pour un bénéfice à la fois économique et écologique. Alors qu’avant j’œuvrais dans la gestion qualitative des eaux, aujourd’hui je suis à la fois dans la gestion quantitative et qualitative.

Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez ? 

La principale difficulté réside dans le fait que nos interlocuteurs sont parfois plus sensibles aux économies d’énergie qu’aux économies d’eau. Ceci malgré le fait que le retour sur investissement est beaucoup rapide dans le domaine de l’eau.

Le saviez-vous ?

1/3 des bâtiments rencontrent des fuites d’eau chaque année. Ces fuites représentent une surconsommation moyenne de 20 %.

Pour terminer, avez-vous un conseil ou un apprentissage à partager pour massifier l’éco-transition? 
On ne maitrise que ce l’on mesure. Nous avons tous des compteurs, apprenons à mieux les utiliser avec les bons outils de supervision pour commencer à lutter contre le gaspillage.