Les conséquences de l’épidémie du Covid sur la filière EAU | CD2E
Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies

Les conséquences de l’épidémie du Covid sur la filière EAU

Comme beaucoup d’activités, la filière de l’eau a dû faire face aux problèmes engendrés par la récente crise sanitaire et trouver des solutions rapidement. Les objectifs étant de préserver et protéger l’environnement, la biodiversité, les Hommes et l’économie du secteur.

Pollution des rivières et contrôles limités

Délinquances environnementales, dépôts sauvages, pollutions de rivières, etc. Autant de problèmes qui étaient déjà présents sur le territoire français et qui se sont accrus pendant le confinement de mars dernier. Les pêcheurs, riverains, promeneurs, etc. Ne pouvant plus surveiller et signaler ces infractions contre la nature. Et les exemples de ce type de pollution se comptes en nombre, comme les dépôts sauvages (accrus par  fermeture des déchèteries) au bord de la rivière de la Durance en Région PACA, effectués aussi bien par les professionnels que les particuliers. Ou encore l’augmentation de la pollution des cours d’eau par le non-respect des règles d’épandage du lisier en Bretagne ou les rejets directs d’entreprises comme pour la cas de l’Escaut. Aux premières conséquences environnementales dues à ces incivilités, s’ajoutent des coûts budgétaires de réparations pour les collectivités ainsi que des problèmes sanitaires, l’eau destinée à la consommation humaine pouvant provenir des rivières polluées.

Les Stations d’Épuration des Eaux Usées (STEP) face à la crise

Malgré la crainte d’une contamination, les STEP ont continué à assurer un service continu pendant le confinement mettant leurs employés en première ligne. Bien qu’ils soient habitués à devoir porter des combinaisons, lunettes et masques, il a fallu mettre en place de nouvelles mesures face à ce virus inconnu et mortel, pour protéger au mieux les agents. Ainsi les heures de travails ont été aménagées et les effectifs réduits. Malgré ces mesures, le secteur a été confronté à plusieurs problèmes et incertitudes augmentant la peur et le risque de contamination : manque de masques FFP2, (obligeant parfois l’utilisation de masque périmé issu la grippe H1N1) et manques d’informations sur les risques de contaminations et la durée de vie du virus dans l’eau, etc. La crise a permis de rappeler les services essentiels et indispensables que dispense la filière de l’assainissement. Leur travail rendu encore plus difficile à cause de l’augmentation de lingettes désinfectante, jetées dans les toilettes et obstruant les canalisations.

Quelles solutions face à cette crise ?

Face à ces constats, l’agence de l’eau Artois-Picardie a mis en place des mesures d’urgence, permettant d’aider la filière de l’eau notamment au niveau économique. Ainsi 4 mesures ont d’abord été mise en place en mai :
-    « Aides pour la gestion des boues d’assainissement non hygiénisées dans le contexte du COVID 19 »
-    « Augmentation des aides pour les acteurs économiques non agricoles »
-    « Augmentation du seuil de délégation du Directeur Général »
-    « Maintien de la capacité d’action des maîtres d’ouvrage » 1

A ces premières mesures s’ajoutent les suivantes, depuis le 26 juin :
-    « Augmentation des taux de subvention pour les travaux eau et assainissement »
-    « Aides aux bailleurs pour des programmes de réhabilitation de logements et de quartiers sur les aspects réseaux, économies d’eau, gestion du pluvial et biodiversité »
-    « Le versement d’une avance sur la prime de performance épuratoire avant fin juillet »
-    « Un budget de 20 M€ supplémentaires pour assurer les besoins exprimés dans les Programmes Concertés pour l’Eau »
-    « Une aide exceptionnelle de 9 M€ pour accélérer la renaturation du fleuve transfrontalier Escaut » 2

Pour aller plus loin …

Nous vous recommandons de lire :

NOTES :

 1 Préfecture de la région des Hauts-de-France. Agence de l'Eau Artois-Picardie, CÉLARY, Cathy, Responsable des Relations Presse. Adoption de 4 mesures d'urgence de soutien dans le cadre de la crise Covid-19. Agence de l’Eau Artois-Picardie [en ligne], mai 2020, [consulté le 29 juin 2020]. Disponible sur https://www.eau-artois-picardie.fr/adoption-de-4-mesures-durgence-de-sou...

 2 Agence de l'Eau Artois-Picardie. Covid19 : 49 M€ pour favoriser la relance d'activité dans le domaine de l'eau. Agence de l’Eau Artois-Picardie [en ligne], juin 2020, [consulté le 1er juillet 2020]. Disponible sur https://www.eau-artois-picardie.fr/covid19-49-meu-pour-favoriser-la-rela...