Le CORESOL se réunit pour échanger sur le déploiement des grandes puissances photovoltaïques | CD2E
Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies

Le CORESOL se réunit pour échanger sur le déploiement des grandes puissances photovoltaïques

Le CORESOL, créé en 2018, est un collectif qui a pour objectif de regrouper les acteurs des énergies solaires dans le but de réfléchir collectivement au déploiement de ces dernières dans la région des Hauts-de-France.

logo coresol 2019 Ce collectif, qui vient tout juste d’inaugurer son nouveau logo, s’est réuni ce mercredi 20 Novembre 2019 dans le but de réfléchir au déploiement des grandes puissances, au sol et en toiture, des centrales photovoltaïques. Une trentaine de personnes, comprenant des développeurs, gestionnaires de réseau électrique, bureaux d’étude, institutions, associations, collectivités et entreprises, ont ainsi rapproché leurs différents points de vue sur le sujet.

En région Hauts de France :
•    10 projets sur bâtiment ont été lauréats des AO CRE pour une puissance total de 2.6 MW
•    21 projets au sol ont été lauréats des AO CRE pour un total de 1240 MW
•    5 projets en autoconsommation ont été lauréats des AO CRE pour un total de 2MW

C’est sur ces constats que les acteurs ont positionné leur réflexion afin d’intensifier le nombre de projets. Plusieurs freins ont été identifiés, tels que le coût de raccordement, un productible solaire moindre que dans les autres régions qui désavantage lors d’appels d’offres nationaux. Pour autant la région possède du foncier disponible à valoriser !

La présentation de la réflexion autour du nouveau schéma régional de raccordement au réseau des énergie renouvelables (S3RENR) a été présenté, avec notamment la volonté de prévoir un schéma à plus long terme que la version précédente. Sa sortie est prévue pour 2021.

reunion coresol 2019

Une réflexion a aussi été entamée autour des appels à manifestation d’intérêt (AMI) et du fait que ces derniers ne soient pas forcément compris de tous. Un outil est imaginé, d’un point de vue régional, afin de recenser les projets et donner des clés de lectures aux propriétaires de foncier afin de structurer la démarche.

Enfin, les acteurs se sont penchés sur la "task force" engagée par la Région pour agir sur l’engagement pour le renouveau du bassin minier (ERBM), et ainsi valoriser le foncier disponible.

 

En savoir plus