Création du réseau des ambassadeurs biosourcés | CD2E
Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies

Création du réseau des ambassadeurs biosourcés

L’agence Collet Architecture réunit les acteurs pionniers des éco-matériaux 

-Formés en 2017 et 2018 au CD2E, les maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre de collectivités, Conseillers en Energie Partagée, Espaces Info Energie, … désireux de faire émerger des projets utilisant des éco-matériaux, se sont réunis avec de nouveaux acteurs, afin de créer un réseau d’ambassadeurs biosourcés. Précurseurs sur le secteur des éco-matériaux, ils rejoignent une initiative du Ministère, déclinée en région Hauts-de-France par la DREAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) et le CVRH (Centre de Valorisation des Ressources Humaines).

L’Agence Collet jean luc architectes et son Atelier d’études Environnementale et Energétique A2E, à la pointe de l’innovation, ont accueilli ces professionnels.

L’agence réalise de nombreux bâtiments ERP (établissement semi-hospitalier, groupe scolaire, Université, bâtiment de stockage industriel) en combinant la technologie de ventilation naturelle activée très basse pression pour une qualité d’air intérieur optimale, l’énergie solaire, matériaux biosourcés (paille en caissons, cellulose) pour des réalisations à coût optimisé et économes dans leur phase d’usage/maintenance.

Une journée au coeur des matériaux biosourcés

Dans la matinée l’intervention conjointe de la DREAL Hauts-de-France et du CD2E a permis de fournir les actualités des filières de biosourcés au niveau régional et national : aides financières, revue en cours du label bâtiments biosourcés, création d’un plan bioéconomie régional…

L’intervention d’Envirobat Centre, Centre de ressource régional du bâtiment durable à Orléans, a permis d’apporter un retours sur la co-animation qu’il réalise depuis 2015 avec la DREAL Centre-Val de Loire, de leur réseau régional des "ambassadeurs biosourcés". Cette présentation a permis également de mettre en perspective les actions d’accompagnement de l’association envers les projets ayant recours aux matériaux biosourcés, comme un palmarès réalisé tous les deux ans, qui alimente une cartographie régionale des opérations et des acteurs utilisant des matériaux biosourcés.

Une étude réalisée par le CEREMA et AE Bretagne en 2017 présentant les enjeux financiers des biosourcés a également présenté un comparatif des coûts de parois isolées avec différentes solutions constructives. Il ressort que le coût unitaire pour l’isolation par l’intérieur d’un mur maçonné (parement compris) varie de 187 à 227 €HT/m² avec un isolant biosourcé contre 172 à 207 €HT/m² avec un isolant minéral. En découle que, pour maîtriser les coûts, il est impératif d’intégrer les biosourcés dès la conception et non en remplacement d’un autre matériau.

Une réalisation exemplaire : la rénovation du groupe scolaire Jules Ferry, à Aulnoy-lez-Valenciennes

Pour illustrer concrètement les sujets abordés, Jean-Luc Collet a présenté la démarche de l’agence ainsi que son travail pour la rénovation du groupe scolaire Jules Ferry, à Aulnoy-lez-Valenciennes, avec notamment 11 000 ballots de paille ! Le bâtiment est une ancienne école des années 60 rénovée à laquelle a été ajoutée une extension, pour une surface totale de 3 650m² SHON. L’ensemble de la toiture et des murs ont été réalisés en caissons botte de paille.  La puissance énergétique installée, initialement de 600 kW, a été divisée par 3 après les travaux.

ecorenovation ecole jules ferry 59 rdv ambassadeurs biosourcés Hdf 2019

Le projet combine une ventilation naturelle activée très basse pression, des vitrages pariétodynamiques, de la géothermie de surface, quatre pompes à chaleur modulaires. L’école est en fait un bâtiment positif qui a la capacité d’alimenter quelques bâtiments limitrophes en énergie, (l’alimentation en chauffage d’un bâtiment sportif est notamment prévue).
Le chantier a démarré en mars 2016 et a été livré en décembre 2018, pour un coût de 1 528€/m² de SHOB, désamiantage et VRD compris.

En savoir plus