Portraits d'adhérents

SEM Énergies HdF

Anne LEFÈVRE-CASTRO , Directrice Générale

SEM ENERGIES HDF

SEM ENERGIES HDF

En tant que directrice de la SEM Energies Hauts-de-France, Anne LEFÈVRE-CASTRO accompagne les collectivités et les entreprises dans le développement technique de leurs projets.

En quelques lignes, pouvez-vous décrire votre parcours et la fonction que vous occupez actuellement ?

Après avoir été journaliste scientifique, j’ai intégré la fonction publique territoriale. J’ai d’abord travaillé sur le développement économique, avant de rejoindre la Direction générale des services techniques de la Communauté urbaine de Dunkerque. Consciente de la nécessité de développer les énergies renouvelables, et de la complexité du secteur pour les collectivités, j’ai pris la direction générale de la SEM Energies, pour accompagner financièrement et techniquement les projets de production d’énergies renouvelables, des collectivités et des entreprises en Hauts-de-France.

 

Quelles sont les missions et les valeurs de votre structure ?

La SEM Énergies Hauts-de-France est une société publique-privée, qui apporte des fonds propres aux porteurs de projets d’énergies renouvelables. Le cas échéant, elle accompagne les collectivités et les entreprises dans le développement technique de leurs projets. La SEM travaille pour la massification des énergies renouvelables en région, dans un objectif d’intérêt général.

 

Concrètement, comment se traduit votre engagement dans votre activité au quotidien ?

Le secteur des énergies renouvelables est en évolution rapide, que ce soit technologiquement ou d’un point de vue règlementaire. En effet, accompagner les entreprises et les collectivités dans l’appropriation de ces technologies, et contribuer au développement de la capacité de production régionale, sont des missions fondamentales pour l’avenir. Financer les projets, garder la plus-value dans la Région, contribuer à la formation et au développement des entreprises du secteur est tout aussi majeur.

 

En quoi l’adhésion du CD2E vous a-t-elle été bénéfique ?

Participer pleinement à un réseau de structures actives et convaincues est un moteur au quotidien. En effet, l’articulation entre l’accompagnement des projets énergies renouvelables, proposé par le CD2e et la SEM Energies Hauts de France, permet de proposer un service adapté aux porteurs de projets. Le CD2e accompagne donc les collectivités dans la maturation de leurs projets. Nous proposons ensuite de prendre le relais pour leur développement et leur financement. Nos interventions conjointes pour les entreprises contribuent à renforcer la compétitivité du tissu économique régional.

 

Pouvez-vous nous présenter un ou deux projets dont vous êtes particulièrement fière, en lien avec l’éco-transition ?

Nous sommes associés avec la ville de Loos en Gohelle, la société Sunelis, et plus d’une centaine d’habitants, dans l’installation de toitures solaires dans la commune. Depuis, nous travaillons à de nouveaux projets, dans d’autres communes du Pôle métropolitain de l’Artois. Également, nous sommes en train de construire une centrale solaire en autoconsommation pour une entreprise industrielle de la région. La production de cette centrale sera utilisée par le site industriel en autoconsommation. L’entreprise bénéficiera d’un tarif d’électricité stable et maîtrisé pour de nombreuses années. Enfin, nous déployons également des projets hydroélectriques, pour plusieurs sites des Hauts de France.