Article

30 JANVIER PREMIÈRES RENCONTRES RÉGIONALES HORS-SITE LOOS-EN-GOHELLE

Article publié le : 1 février 2023

La Région Hauts-de-France, dans le cadre de rev3, et ses partenaires : CD2E, Fibois Hauts-de-France, Pôlénergie, URH Hauts-de-France et GreenFlex organisent le 30 janvier les premières rencontres du hors-site en Hauts-de-France. Au programme tables rondes, échanges, ateliers et visite de BâtiCité pour identifier les freins et leviers du développement du hors-site en région, nouvel enjeu de la décarbonation durable.

Face aux besoins et aux obligations de rénovation de logements et de bâtiments tertiaires, la construction hors-site, la préfabrication et l’industrialisation de la filière bâtiment semblent être une des solutions les plus pertinentes. Mais comment optimiser des rénovations performantes, durables, bas carbone et à moindre coût ?

0 %
de constructions seront faites en hors-site d'ici 2030 (source Mc Kinsey)

La construction hors-site vise à déplacer des heures du chantier vers l’atelier ou l’usine et de produire plus efficacement, à distance, des éléments à forte valeur ajoutée. Elle vise les logements et bâtiments tertiaires publics et privés. Son développement au niveau mondial est exponentiel. Découvrez lors de cette journée des premiers éléments de diagnostic et de proposition d’action.

@ Energiesprong_Wattrelos_Beaulieu

LE HORS-SITE : QUESACO ?

L’approche hors-site consiste en la préfabrication de façades 2D ou modules 3D permettant d’accélérer le rythme des chantiers (passage de quelques mois à quelques semaines) et d’améliorer la qualité de fabrication des bâtiments, tout en limitant les nuisances de chantier.
Cette méthode a pour but de passer à des process industriels (mise en oeuvre de la majorité des éléments en usine : ossature, isolant, menuiseries, étanchéité à l’air, bardages de finition), et donc de mettre en place une démarche qualité plus aboutie.

L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL DU HORS SITE

terme, cette approche a pour objectifs de diminuer les coûts en standardisant les solutions construction pour massifier les rénovations. Son développement doit passer par la structuration de filières locales, notamment avec l’intégration du bois régional et des matériaux biosourcés…
La région compte de nombreuses réalisations qui ont mis-en- oeuvre cette méthode : le groupe scolaire d’Aulnoye-lez-Valenciennes par l’architecte Jean-Luc Collet, le LFB par le cabinet BL.AU, les projets Energiesprong (une démarche née aux Pays-Bas qui vise à démocratiser l’accès au plus grand nombre de rénovation à zéro énergie garantie), notamment avec les bailleurs Villogia et ICF.

Découvrez le 30 janvier la « Tinyhouse » Energiesprong démonstrateur des solutions techniques innovantes et moins chères pour des rénovations zéro énergie préparées « hors site »

A propos du hors-site en hauts-de-france

La Région Hauts-de-France ambitionne de structurer et dynamiser la filière hors-site A ses côtés, le CD2E est leader de la démarche et vient en appui de rev3. Il s’associe aux autres clusters régionaux pour animer la dynamique.

La Région a lancé fin 2021 un appel à projet visant à identifier des solutions pour la préfabrication et l’industrialisation de la construction et de la rénovation des bâtiments en Hauts-de-France. La Région met en avant une approche basée sur le hors-site, la préfabrication et l’industrialisation et souhaite accompagner la filière bâtiment vers un nouveau modèle de construction pour massifier la rénovation des logements comme des bâtiments tertiaires. Par cet appel à projet, la Région Hauts-de-France s’est engagée dans une dynamique d’identification et de soutien des approches compétitives, innovantes, performantes et agiles pour répondre aux enjeux de la construction et de la rénovation durable. L’objectif étant de d’identifier des démonstrateurs industriels, des projets de création et/ou d’extension de sites de production, des programmes d’innovation, des offres de services innovantes sur ces thématiques (formation, financement, approvisionnement…).

Le hors-site en Hauts-de-France

Programme et intervenants

Accueil café dès 9h30 avec pause déjeunatoire, cocktail et temps d’échanges incluant des circuits de visites de BâtiCité et des tiny house EnergieSprong, financées dans le cadre du programme interreg MustBe0, présentes sur le site de Réhafutur.

Matinée


Introduction à deux voix

Frédérique Seels – CD2E / Sylvie Ruin – URH

Table ronde : Difficultés pour déployer le hors-site en région et comment éviter les freins ?
Fabien Lasserre – Vilogia
Rodolphe Deborre – Rabot Dutilleul
Damien Baleux – Ville de Lille
Simon Delloue – Atelier MA
Guillaume DE LA Debuterie – TWIG – Industriel Préfabrication Modules

2 Ateliers : 2 thèmes (axes de la future feuille de route)

  • Massifier
  • Accompagner les entreprises

Après-midi

Ouverture – Frédéric Motte
Place du Hors Site dans la feuille de route rev3 / Feuille de  route Hors-Site en Hauts-de-France / Introduction Projet Life .

Restitution des Ateliers

Scène ouverte à Pascal Chazal
Sémantique / Enjeux /obstacles et Questions- Réponses

Présentation des scénarios à 2035 – Benoît Loison – FFB

Dynamique Européenne – Sébastien Delpont – GreenFlex
Approche Future Factory Pays Bas / Projet Giga Regio Factory – Life

Présentation du Pacte Bois-Biosourcé – Fabienne Delabouglise – FiBois Hauts-de-France

Conclusion – Pascal Chazal / Frédéric Motte
Pot de l’amitié / Calendrier d’engagement des travaux

Pascal Chazal

Pascal Chazal est un self-made man, entrepreneur dans le secteur du bâtiment depuis 40 ans. Il est le créateur de la société Ossabois Leader de la construction bois en France, qu’il a dirigé pendant 30 ans avec 3 usines créées et 20 000 maisons construites.

Pascal Chazal développe depuis 2017 avec le Groupe Hors Site, l’écosystème de la construction Hors-site en France. Il édite le Magazine Hors-site, développe une école de formation le Campus Hors-site et dirige le premier cabinet de conseil spécialisé dans le domaine Hors-site Conseil. Il est convaincu que la construction conventionnelle sur site aura de plus en plus de mal à répondre aux besoins de nos sociétés, compte tenu de la complexité des bâtiments d’aujourd’hui et plus encore de ceux de demain, combinée à la perte de compétences qualifiées.

« L’amélioration nécessaire pour réduire l’impact sur l’environnement exige de construire et de rénover différemment, en utilisant l’industrialisation et la préfabrication, mais il s’agit d’un nouveau paradigme, et il est absolument nécessaire de comprendre ce que cela signifie pour réussir. Les produits que nous achetons en tant que consommateurs sont fabriqués dans des usines aux méthodes industrielles éprouvées, ils sont chaque année de meilleure qualité et chaque année moins chers. Les produits dont nous avons le plus besoin pour nous abriter, nos bâtiments, ont tendance à faire le contraire, et curieusement ce sont les seuls qui ne sont pas produits industriellement…

La construction Hors-site crée une passerelle entre le monde de la construction et celui de l’industrie. Dans l’industrie, tous les outils existent, les méthodes, les organisations, les bonnes façons de faire qui ont permis une amélioration considérable de la qualité, des coûts et des délais, alors pourquoi ne pas les utiliser pour la construction et la rénovation ? »

 

Pascal Chazal.

A propos de la région hauts-de-france et de rev3

REGION-HDF

Face aux transitions économiques, sociales et environnementales, la Région Hauts-de-France s’est engagée depuis 2013 dans une démarche ambitieuse : devenir une région pionnière en matière d’économie
décarbonée, durable et connectée.

Cette dynamique, appelée rev3 constitue l’un des fils rouges de la politique régionale et vise à créer de la richesse et des emplois durables sur les territoires des Hauts-de-France.

Pour réussir, la Région s’est dotée d’une mission appelée Mission rev3, présidée par Frédéric Motte. Les équipes de la Mission rev3 mettent tout en oeuvre pour développer les filières dites stratégiques telles que les énergies renouvelables, le bâtiment durable et l’économie circulaire… et accompagner les porteurs de projets : entreprises, collectivités, structures académiques et associatives représentant le monde citoyen.

A propos du cd2e

Le CD2E accompagne, conseille et forme les professionnels, bailleurs, promoteurs, collectivités, entreprises pour massifier les bonnes pratiques de transition écologique, énergétique et de décarbonation durable en Hauts-de- France. Ce dans les domaines du bâtiment durable (horssite, passif, biosourcés, bim), des énergies nouvelles renouvelables et de récupération, de l’économie circulaire (valorisation des sédiments, réemploi et recyclage, gestion de la ressource en eau, écoconception) et des achats publics durables avec comme moteur un développement économique vertueux.


Le siège de l’association situé à Loos-en-Gohelle accueille 3 démonstrateurs : BâtiCité et Réhafutur des espaces immersifs et pédagogiques sur l’habitat durable et LumiWatt vitrine technologique inédite et indépendante des énergies renouvelables solaires. Rassemblant plus 200 adhérents, le CD2E est présent sur le territoire des Hauts-de-France aux travers de nombreux évènements, ateliers, visites de chantiers, formations.