Bois traités | CD2E
Vous êtes ici :
Créer un compte   Connexion   
Bois traités

DD

Définition :

Les bois traités sont des bois bruts ayant reçu l’ajout d’adjuvants tels que :

  • des colles, utilisées pour la fabrication des panneaux à base de bois
  • des produits de traitement, de préservations, comme les métaux lourds (ACC, ACA, ou PCP) ou le créosote, que l’on trouve dans les traverses de chemins de fers ou les poteaux de réseaux électriques ou téléphoniques
  • des produits de finitions, comme les vernis ou peintures, utilisés pour les meubles ou dans le bâtiment.

Chiffres :

Chaque année, environ 6 millions de tonnes de déchets de bois souillés ou traités sont rebutés en France

 

Tonnage (en millions de tonnes)

 Bois de chantier

2.3

 Panneaux à particules    

2

 Bois d'emballages

1.5

                                                   (Source: THERMYA)

Les déchets de bois souillés ou traités considérés comme Déchets Industriels Dangereux (DID) représentent 400 000 tonnes de déchets :

 

       Tonnage      

 Bois de chantier

150 000 tonnes

 Traverses de chemin de fer  

150 000 tonnes

 Poteaux de réseaux électriques ou téléphoniques     

50 000 tonnes

 Chutes de production

50 000 tonnes

                                                (Source: THERMYA)

 

Réglementation :

  • Attention, certains Règlements Sanitaires Départementaux et arrêtés préfectoraux ou communaux interdisent de brûler à l'air libre les déchets de bois générés par une activité industrielle (palettes …)
  • Les déchets de bois d’emballages sont soumis à la réglementation spécifique aux déchets d’emballages (=>Fiche emballages souillés).

 

Le producteur de déchets de bois souillés doit respecter les précautions suivantes :

  • Choisir un prestataire de collecte et de transport agréé pour le transport de déchets dangereux 
  • Choisir un prestataire de traitement des déchets qui soit autorisé au sens de la législation des installations classées. Il est fortement conseillé que le prestataire soit conventionné par l'agence de l'eau.
  • Détenir un Certificat d'Acceptation Préalable (CAP) du déchet. Ce CAP est fourni par le prestataire de traitement avant l'enlèvement du déchet.
  • Pour les quantités supérieures à 100 kilogrammes, il doit émettre un Bordereau de Suivi de Déchets Industriels (BSDI)  lors de l'enlèvement du déchet  et réceptionner le dernier volet du BSDI. Il doit tenir à jour un registre des bordereaux émis.

 

 

Traitement :

Tout d’abord, il est important, pour des raisons tant économiques qu’environnementales, de séparer les bois traités de ceux qui ne le sont pas.

Les déchets de bois traités ou souillés par des substances dangereuses doivent être collectés par des prestataires spécialisés et ne peuvent être traités ou incinérés qu'en usines d’incinération des déchets dangereux. Cela interdit donc leur valorisation énergétique dans des chaufferies à bois classiques.

Traitement connu à ce jour :

  • Le procédé PGI (Société ANCOR) permet le traitement des bois imprégnés de substances fongicides (cuivre, chrome, arsenic) et organiques (créosote).
  • Le procédé Chartherm (Société Thermya) concerne les déchets de bois quelque soit leur traitement. Le procédé comprend trois étapes : le broyage, la charthérisation (traitement thermique spécifique) et la séparation. Ainsi, ce procédé permet d’assurer le recyclage le plus complet possible de tous les déchets de bois souillés exclus de la catégorie biomasse.
  • Le procédé Sidénergie permet le retraitement par thermolyse des déchets de bois traités au créosote.

Liens utiles :

SYNAREP : Syndicat professionnel du recyclage des palettes
www.fnbois.com : site de la Fédération Nationale du Bois
www.ctba.fr : centre technique du bois et de l’ameublement
www.xylos.net : guide de la filière bois
www.itebe.org : institut des bioénergies.
www.sypal.fr : Syndicat National des fabricants de palettes en bois
www.ecologie.gouv.fr
www.ademe.fr
www.legifrance.gouv.fr